Designer de thé

Joséphine B. a une configuration très rêveuse.

Fondatrice de sa marque de thé éponyme, Joséphine B., Joséphine est une designer de thé basée en région parisienne qui crée des mélanges sur mesure inspirés de tout, des peintures aux chambres d’hôtel.

«Je devais donner un nom à mon art et je pense que le concepteur de thé était le mot parfait», a-t-elle déclaré à Food & Wine. «Pour moi, ce n’est pas que du thé. Vous créez quelque chose, comme un parfum. Je crée quelque chose pour ta personnalité; c’est très spécial.

Joséphine est créatrice de thé professionnelle depuis trois ans, mais sa relation avec le thé remonte beaucoup plus loin. La moitié de sa famille est Sri-Lankaise et elle dit que le thé est dans son sang; elle en profite depuis son enfance. Au cours des dix dernières années, elle a parcouru le monde en goûtant à différents thés et en rencontrant des producteurs pour pouvoir créer ses propres mélanges. À présent, elle est installée à Pont-Sainte-Maxence, à une heure de route de la ville, où elle vit dans un château et consacre ses journées à l’art du thé.

Elle dit qu’elle peut être inspiré par n’importe quoi, d’une couleur à un détail, ou même un sentiment. Cette dernière a participé à l’un de ses derniers projets au Mandarin Oriental de Paris: un thé inspiré du nouvel appartement parisien de l’hôtel, lancé en juin.

«Appartement» est un mot approprié pour la suite d’hôtel de 430 mètres carrés qui englobe un étage entier du bâtiment. Il comprend quatre chambres et salles de bains, une réception, une salle à manger, deux salons et une cuisine entièrement équipée, sans oublier une immense terrasse extérieure. Chaque invité qui réserve l’appartement est accueilli avec une tasse de thé de Joséphine, appelée « Coeur de Paris », ainsi qu’une boîte à ramener à la maison. Le thé n’est disponible nulle part ailleurs dans le monde, c’est donc un souvenir spécial très spécifique.

Lorsque les clients versent une tasse de «Coeur de Paris», ils peuvent remarquer que son ton or pâle et délicat se répercute dans les détails de tout l’appartement, de lambris dans une des chambres à velours sur le canapé. La sensation chaleureuse de l’appartement a également été prise en compte dans le design du thé: Joséphine a opté pour un Oolong aux notes de châtaigne et de chocolat pour un goût chaud et réconfortant. La touche finale était un extrait de pétales de rose. Les roses sont cultivées dans la région parisienne, et comme le Mandarin Oriental est situé au cœur de Paris (d’où son nom Cœur de Paris), elle a ajouté une essence florale en hommage à la ville.

«Je pense que c’est une passion, les roses dans le thé», at-elle déclaré.

Le thé est très délicat – j’ai tout d’abord remarqué les notes plus chaudes, suivies d’un arrière-goût presque parfumé. En effet, Joséphine compare la conception du thé à la conception d’un parfum, en perfectionnant l’équilibre des différentes saveurs et odeurs. Elle dit que vous pouvez boire le Cœur de Paris à votre guise, nature ou avec votre combinaison préférée de crème et de sucre. C’est la beauté du thé, c’est personnel, c’est pourquoi elle aime créer des mélanges pour les autres.

Maintenant que «Coeur de Paris» est disponible au Parisian Apartment, Joséphine a déjà quelques projets à l’horizon. Elle travaille sur un thé inspiré par les peintures de Séraphine de Senlis (alias Séraphine Louis), une peintre naïve française connue pour ses peintures de fleurs éclatantes. En conséquence, le thé comportera des notes florales et fruitées. Roland Bonaparte, Joséphine Bonaparte et Joséphine Baker ont également inspiré son travail. Joséphine envisage également de développer un accord thé / viande avec Yves-Marie Le Bourdonnec, le légendaire boucher français avec lequel Angie Mar a été apprenti.

Comments are closed.