Le pimentón de La Vera

Quel meilleur ingrédient que le pimentón de La Vera pour donner à vos plats une saveur résolument espagnole ? Le paprika fumé, ou pimentón, est sans conteste l’un des ingrédients essentiels de la cuisine espagnole. Obtenu à partir de piments rouges moulus, il est utilisé partout, aussi bien pour parfumer le chorizo que les soupes, les poulpes et les œufs frits. Il existe des variétés plus ou moins fortes selon le piment utilisé : sucré et doux (dulce), moyennement épicé (agridulce) et piquant (piquante).

Il semble que trente ans après le premier voyage de Christophe Colomb en Amérique, les piments aient été introduits en Estrémadure. Aujourd’hui, leurs descendants sont cultivés dans toute la région, sur les sols alluviaux bordant le fleuve à La Vera. Chaque automne, ces petits piments ronds sont récoltés manuellement, puis placés dans des fumoirs, c’est-à-dire exposés à l’action de la fumée d’un feu de bois de chêne pendant environ deux semaines, au cours desquelles ils sont retournés à la main toutes les deux ou trois heures. Ils sont ensuite soigneusement meulés à la pierre pour donner le pimentón de La Vera, spécialité régionale qui a obtenu une Denominación de Origen (DO).

Le goût relativement doux du pimentón fait qu’il peut être employé sans modération. Avec son arôme fumé, sa saveur presque sucrée et sa texture soyeuse, le pimentón ajoute non seulement de la couleur, mais aussi du goût et un caractère plus ou moins épicé à tous les plats. Et ce, sans jamais rendre un plat trop relevé : même le paprika fumé le plus épicé n’enflamme pas autant la bouche que sa couleur pourrait le laisser penser.

cuisine pimenton

Comments are closed.