Déc 28
Granité à la pastèque
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 12 28th, 2017| icon3Commentaires fermés sur Granité à la pastèque

Ah, le granité. Le péché mignon de toutes vacances qui se respectent ! La texture particulière du granité est obtenue en grattant la surface d’une préparation glacée, souvent à base de jus de fruits, pour former des petits cristaux. Cette recette d’inspiration méditerranéenne associe les saveurs délicates et rafraîchissantes de la pastèque et de l’eau de rose. La recette est pour 4 personnes.

Préparation : 15 min
Congélation : 4 à 6 h

Ingrédients :
1,2 kg de pastèque épépinée
75 g de sucre en poudre
2 cuill. à soupe de jus de citron
1 cuill. à café d’eau de rose (ou selon le goût)

1. Coupez la pastèque en tranches et retirez l’écorce. Pesez la chair : vous avez besoin de 700 g. Détaillez-la en cubes.

2. Mettez la pastèque, le sucre et le jus de citron dans le bol d’un robot, puis mixez-les en une purée fine et lisse.

3/ Versez la purée de pastèque dans une passoire fine posée sur un saladier et pressez fortement avec le dos d’une grande cuillère pour récupérer le maximum de pulpe. Éliminez routes les fibres restées dans la passoire. Ajoutez l’eau de rose et mélangez.

4. Versez la purée de pastèque dans un moule carré de 20 cm de côté et mettez 2 à 3 heures au congélateur, jusqu’à ce que la préparation commence à épaissir. Sortez le récipient du congélateur, grattez le granité avec une fourchette pour former des petits cristaux. Remettez au froid pendant 2 ou 3 heures, jusqu’à ce que la préparation soit bien glacée, en refermant des cristaux à la fourchette toutes les 30 minutes.

5. Au moment de servir, grattez à nouveau la surface à la fourchette, pour bien détacher les paillettes, puis répartissez le granité dans des verres à l’aide d’une cuillère.

cuisine2

Déc 17
Risotto d’orge perlé au Jambon cru et à la trévise
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 12 17th, 2017| icon3Commentaires fermés sur Risotto d’orge perlé au Jambon cru et à la trévise

cuisine2

Il en va des grands classiques culinaires comme de nos vêtements préférés : parfois, ça fait du bien d’en changer. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui un risotto sensiblement différent du traditionnel. Les grains d’orge sont un peu plus fermes que les grains de riz, et apportent une consistance légèrement croquante au risotto classique. Ce plat est également moins crémeux, mais le mascarpone lui apporte l’onctuosité nécessaire. La recette est pour 4 personnes.

Préparation : 15 min
Cuisson : 40 min
Repos : 10 min

Ingrédients :
1,5 l de bouillon de volaille
2 cuill. à soupe d’huile d’olive
100 g de fines tranches de jambon cru taillées en lanières de 1 cm
1 oignon rouge haché
80 g de feuilles de trévise coupées en lanières de 1 cm
2 gousses d’ail hachées
200 g d’orge perlé
110 g de riz arborio
12,5 cl de vin blanc sec
1 cuill. à soupe d‘origan ciselé + quelques feuilles pour servir
60 g de parmesan râpé + quelques copeaux pour servir (facultatif)
2 cuill. à soupe de mascarpone

1. Versez le bouillon dans une casserole, portez à la limite de l’ébullition et maintenez-le frémissant à feu doux.

2. Faites chauffer l’huile dans une cocotte et faites-y revenir le jambon quelques minutes à feu modéré, jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirez-le à l’aide d’une écumoire et réservez-le sur du papier absorbant.

3. Mettez l’oignon dans la cocotte puis faites-le fondre 5 minutes à feu doux, jusqu’à ce qu’il soit bien tendre. Ajoutez la trévise et l’ail, et prolongez la cuisson de l minute, en remuant, jusqu’à ce que les feuilles de la salade s’abaissent.

4. Ajoutez l’orge et le riz, et remuez pour bien mélanger tous les ingrédients.

5. Versez le vin et laissez sur feu doux jusqu’à évaporation du liquide. Ajoutez 25 cl de bouillon et faites cuire en remuant, jusqu’à ce qu’il soit complètement absorbé. Poursuivez la cuisson pendant environ 25 minutes, en ajoutant le bouillon louche par louche, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que les grains d’orge soient tendres. Attendez avant chaque ajout que tout le bouillon soit absorbé.

6. Ajoutez l’origan, le parmesan et le mascarpone avec la dernière louche de bouillon. Mélangez puis retirez du feu, couvrez et laissez reposer 10 minutes.

7. Disposez les lanières de jambon sur le risotto au moment de servir. Parsemez d’origan et éventuellement de quelques copeaux de parmesan.

Déc 1
Queues de homard grillées
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine, News | icon4 12 1st, 2017| icon3Commentaires fermés sur Queues de homard grillées

Voilà bien un aliment qu’on ne pense pas forcément à cuisiner au barbecue. A tort ! Il n’y a en effet rien de tel qu’une queue de homard grillée, juteuse et savoureuse à souhait. Et quand on sait à quel point c’est facile à cuisiner, il n’y a plus d’excuse pour ne pas en préparer ! La recette est pour 4 personnes.

Préparation : 15 min
Cuisson au barbecue : 7 à 10 min

Ingrédients :
170 g de beurre
3 cuill. à soupe de ciboulette finement ciselée
4 queues de homard, d’environ 280g pièce
1/2 cuill. à café de sel
2 citrons, coupés en huit

1. Faites tremper huit piques en bois dans de l’eau pendant au moins 5 minutes.
2. Préparez un feu à double zone pour une cuisson à feu vif.
3. Faites chauffer le beurre dans une petite casserole au-dessus du feu,jusqu’à ce qu’il soitjuste fondu. Ajoutez la ciboulette.
4. A l’aide d un couteau de cuisine, coupez les queues de homard en deux dans le sens de la longueur en passant à travers la carapace et la chair et en gardant la chair attachée à la carapace. Piquez chaque demi-queue de homard sur une brochette en bois humide pour éviter qu’elle ne s’enroule pendant la cuisson. Badigeonnez les queues de homard d’un peu de beurre à la ciboulette et salez-les.
5. Brossez la grille de cuisson. Faites griller les queues de homard, côté chair vers le bas, pendant 3 minutes environ à feu vif direct, couvercle fermé. Retournez-les, badigeonnez-les de beurre à la ciboulette et poursuivez la cuisson de 4 à 5 minutes, en arrosant de temps en temps de beurre. Changez les queues de homard de position en cours de cuisson afin qu’elles cuisent uniformément. Lorsqu’elles sont cuites, les carapaces doivent être rouge foncé et la chair ferme, juteuse et bien blanche. Dressez les citrons au-dessus des queues de homard et servez immédiatement avec le reste de beurre fondu.

cuisine