Le Blinis, cette crêpe russe | . . » Blog Archive » Le Blinis, cette crêpe russe

Le Blinis, cette crêpe russe

Le Blinis, cet étrange petite crêpe russe qui est délicieuse chaude et qui refroidie et durcie en moins de temps qu’il n’en faut pour la déguster fait maintenant partie des apéritifs standard. On l’utilise avec du humus, du tzatzikis et autres produits exotiques. Selon l’écrivain russe Alexandre Kouprine, les blinis sont «jaune dore et chauds comme le soleil, symbole de jours sublimes, de récoltes riches, de mariages harmonieux et d’enfants bien portants >>. Aujourd’hui, ils sont si populaires qu’une chaîne de restauration rapide de Saint-Petersbourg a été surnommée << Blindonalds >> par la population locale. Traditionnellement réalisés à partir de farine de sarrasin, ils peuvent aussi contenir de la farine de millet ou d’orge. Les recettes modernes suggèrent un mélange de sarrasin et de blé pour un résultat plus léger. Un peut servir les blinis empilés les uns sur les autres en alternance avec la garniture, ou encore les enrouler autour de celle-ci. La gamme des accompagnements n’a pour limites que l’imagination du cuisinier et comprend caviar, crème fraiche, œufs durs, harengs en morceaux, miel, confiture et fruits. Comme dans le cas des pancakes, mieux vaut manger les blinis dès qu’ils sont prêts. En Russie, on s’assoit dans la cuisine aux côtes de l’hôtesse, prêt à se régaler a la seconde ou ces petits nuages de pâte quittent la plaque en fonte.

blinis

Comments are closed.