Sep 29
Le Blinis, cette crêpe russe
icon1 admin | icon2 Terroir | icon4 09 29th, 2014| icon3Commentaires fermés sur Le Blinis, cette crêpe russe

Le Blinis, cet étrange petite crêpe russe qui est délicieuse chaude et qui refroidie et durcie en moins de temps qu’il n’en faut pour la déguster fait maintenant partie des apéritifs standard. On l’utilise avec du humus, du tzatzikis et autres produits exotiques. Selon l’écrivain russe Alexandre Kouprine, les blinis sont «jaune dore et chauds comme le soleil, symbole de jours sublimes, de récoltes riches, de mariages harmonieux et d’enfants bien portants >>. Aujourd’hui, ils sont si populaires qu’une chaîne de restauration rapide de Saint-Petersbourg a été surnommée << Blindonalds >> par la population locale. Traditionnellement réalisés à partir de farine de sarrasin, ils peuvent aussi contenir de la farine de millet ou d’orge. Les recettes modernes suggèrent un mélange de sarrasin et de blé pour un résultat plus léger. Un peut servir les blinis empilés les uns sur les autres en alternance avec la garniture, ou encore les enrouler autour de celle-ci. La gamme des accompagnements n’a pour limites que l’imagination du cuisinier et comprend caviar, crème fraiche, œufs durs, harengs en morceaux, miel, confiture et fruits. Comme dans le cas des pancakes, mieux vaut manger les blinis dès qu’ils sont prêts. En Russie, on s’assoit dans la cuisine aux côtes de l’hôtesse, prêt à se régaler a la seconde ou ces petits nuages de pâte quittent la plaque en fonte.

blinis

Sep 22
Recette de cuisine – scampi fritti
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 09 22nd, 2014| icon3Commentaires fermés sur Recette de cuisine – scampi fritti

Voici une recette assez rapide pour faire un plat excellent à partager : les scampis panés à la sauce tartare. On peut les faire avec des langoustines, mais aussi des crevettes ou autres crustacés si vous préférez. On peut même le faire avec du homard, c’est délicieux. Il vous faudra notamment :

Quelques grosses poignées de farine
800 g de langoustines fraiches
200g de pain blanc en fine chapelure
3 gros œufs
Sel et poivre moulu
Piment de cayenne
1 citron
Sauce tartare (à faire soi-même ou déjà préparée)
Huile végétale
1 petite pomme de terre (pour vérifier la température de l’huile)

Étalez la farine sur une plaque allant au four et versez la chapelure dans une assiette a soupe. Battez les œufs avec du sel, du poivre, 1 pincée de piment de Cayenne et de zeste du citron râpe. Passez les crustacés dans la farine, retournez-les pour les recouvrir complètement et secouez-les afin de faire tomber l’excèdent. Plongez les scampi dans les œufs battus puis posez-les sur l’assiette de chapelure. Enrobez-les bien et secouez-les. Personnellement, j’aime travailler avec quelqu’un qui passe les morceaux dans la farine d’une main et dans les œufs de l’autre pendant que je m’occupe de la chapelure. C’est plus propre et plus rapide que de le faire tout seul. Placez les scampi sur une assiette, couvrez et laissez au réfrigérateur jusqu’à la cuisson. Pendant ce temps, préparez la sauce tartare.

cours-de-cuisine

Au moment de les cuire, remplissez votre friteuse d’environ 8cm d’huile végétale et placez-la sur feu vif. Interdisez aux enfants de courir dans la cuisine, l’huile pouvant brûler très gravement. Jetez-y un petit morceau de pomme de terre pour en vérifier la température. Quand il est dore et qu’il flotte, c’est qu’elle est parfaite – environ 180 °C. À l’aide d’une écumoire, déposez la moitié des scampi panes dans l’huile bouillante. Faites cuire 2 à 3 min, jusqu’à ce qu’ils soient dores. Retirez-les doucement, posez-les sur du papier absorbant et salez-les. Servez simplement avec la sauce tartare, 1 tranche de citron à presser dessus et 1 pincée de piment de Cayenne. J’aime bien présenter les miens dans une feuille de laitue iceberg avec un peu de cresson : l’association de la chaleur et du croustillant des scampi avec la fraicheur de la salade, le petit goût de moutarde du cresson, c’est parfait!