Cuisiner le topinambour | . . » Blog Archive » Cuisiner le topinambour

Cuisiner le topinambour

Coupe du monde au BrĂ©sil oblige, nous nous intĂ©ressons cette semaine Ă  un ingrĂ©dient traditionnel d’AmĂ©rique du Sud. Il y a certains aliments que l’on mange que très rarement en France, c’est notamment le cas du topinambour. MalgrĂ© son nom anglais (Jerusalem artichoke), le topinambour ne fait pas partie de la famille des artichauts et n’est pas originaire de JĂ©rusalem.

cours-de-cuisine

Originaire du Nouveau Monde, Helicmthus tuberosus est un tubercule et un membre de la famille du tournesol, d’oĂą son autre appellation de « soleil vivace ». Certains disent que son nom provient d’une prononciation incorrecte de girasole, le mot italien pour tournesol, d’autres qu’on le nomme ainsi parce que son goĂ»t ressemble Ă  celui du vrai artichaut. Son nom français est un hommage Ă  la tribu d’Indiens du BrĂ©sil des Topinambours qui furent amenĂ©s en France en 1613 et firent sensation. Riches en nutriments et assez faciles Ă  cultiver, ces tubercules a la forme Ă©trange ont une chair blanche crĂ©meuse. La couleur de leur peau varie et la plupart sont bosselĂ©s, mĂŞme si des variĂ©tĂ©s faciles Ă  peler ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©es. Les topinambours sont bons rĂ´tis, ou en soupes, ou braisĂ©s et servis avec du beurre et de la crème. L’amidon contenu clans les topinambours est diffĂ©rent de celui de la pomme de terre et n’est pas facilement digĂ©rable par tous.

Comments are closed.