Orange de Jaffa ou Sanguine | . . » Blog Archive » Orange de Jaffa ou Sanguine

Orange de Jaffa ou Sanguine

Nous aimons les fruits et particulièrement les oranges, notamment en cuisine. Et quand il s’agit de cuisine, quelle orange utiliserez-vous : de Jaffa ou Sanguine ? Voici une petite prĂ©sentation de ces fruits qui nous font du bien, Ă  commencer par l’orange de Jaffa. Certains disent que c’est la seule orange du monde qui mĂ©rite d’ĂŞtre mangĂ©e. AppelĂ© shamouti ou khalili au Proche-Orient et jaffa en Occident, ce fruit extrĂŞmement parfumĂ© est apparu prĂ©s de Jaffa au milieu du 19ème siècle, lorsque la rĂ©gion, alors partie de l’Empire ottoman, Ă©tait connue sous le nom de Palestine. Bien qu’elle soit cultivĂ©e dans l’est de la MĂ©diterranĂ©e, elle est aujourd’hui plus Ă©troitement liĂ©e Ă  sa terre natale, qui fait dĂ©sormais partie d’IsraĂ«l.

orange-sanguine

Grange de taille moyenne a grande, la jaffa serait tout d’abord apparue comme une mutation sur un type local d’oranger. Elle fut exportĂ©e vers l’Angleterre très tĂ´t, sous l’autoritĂ© britannique en Palestine, et devint très populaire. Dans les annĂ©es 1930, elle donna son nom aux gâteaux Ă©ponges, faits de chocolat noir et d’orange piquante, vendus sous le nom de « gâteaux Jaffa ». Avec peu de pĂ©pins et une peau Ă©paisse facile Ă  peler, la jaffa est Ă  manger nature. En IsraĂ«l, la peau est confite, trempĂ©e dans du chocolat et servie comme douceur. Son intense saveur orangĂ©e en fait un bon ingrĂ©dient pour les desserts tels les cheesecakes. Quant Ă  l’orange sanguine, les amateurs considèrent l’orange sanguine comme l’une des meilleures au monde. GĂ©nĂ©ralement plus petite que ses cousines, elle doit sa chair rouge et sa peau lĂ©gèrement rosĂ©e Ă  l’anthocyanine, un pigment que l’on trouve frĂ©quemment dans de nombreux fruits rouges et fleurs, mais rarement dans les agrumes. Les premières mutations furent sans doute dĂ©couvertes en Sicile au 17ème siècle et la plupart poussent aujourd’hui encore dans les rĂ©gions mĂ©diterranĂ©ennes. Chacune des trois principales variĂ©tĂ©s possède des qualitĂ©s uniques. La Tarocco sans pĂ©pins est la plus sucrĂ©e et sa pulpe lĂ©gèrement irisĂ©e contient plus de vitamine C que tout autre orange dans le monde, ce qu’elle doit en grande partie aux sols fertiles ou elle pousse, aux alentours de l’Etna. La Sanguinello, pourvue de quelques pĂ©pins, est la plus ancienne, tandis que la Moro prĂ©sente la teinte la plus prononcĂ©e. Les oranges sanguines sont utilisĂ©es dans la plupart des recettes contenant ordinairement du jus d’orange, comme les gâteaux, les glaces et les sorbets, mais elles sont particulièrement intĂ©ressantes tout simplement pressĂ©es. Dur de choisir donc…

Comments are closed.