L’oronge, un champignon à manger cru

Vous aimes les champignons, alors dégustez de l’oronge, un champignon méconnu en France et qui pourtant pousse très bien dans l’héxagone. C’est également un champignon que l’on aimera manger cru. Ce champignon délicieux, mais rare, est présent dans de nombreuses parties du monde, et tout particulièrement en France et en Italie.

oronge

Son nom lui vient du mot ouronjo, en dialecte provençal, qui signifie orange et fait référence à la couleur caractéristique de ce champignon. Il est également connu sous le nom d’amanite des Césars. L’oronge a un chapeau elliptique ferme au-dessus de son pédoncule jaune et de ses lamelles, et pousse dans les forêts de chêne et de châtaigniers entre les mois de juin et d’octobre. La prudence est de mise lorsqu’il s’agit de le distinguer de ses parents meurtriers de la famille des amanites (Agrippine, épouse de l’empereur Claude, arrosa probablement de poison une assiette de délicieuses oronges extrait d’amanites phalloïdes pour l’assassiner). Mis a part leurs liens de parenté létaux, les oronges ont une texture ferme et sont superbes dégustées crus en salade. Frites à la poêle dans un peu d’huile d’olive ou de beurre, il s’en échappe de délicieux sucs. Les laver imbibe les champignons d’eau et gâche leur saveur: avec des spécimens de bonne qualité, un petit coup de brosse devrait suffire.

Comments are closed.