Cuisiner les pétales de rose | . . » Blog Archive » Cuisiner les pétales de rose

Cuisiner les pétales de rose

Vous aimez les fleurs ? Sachez que vous pouvez aussi les cuisiner, comme les pétales de rose. Ils n’ont pas beaucoup de goût, mais une fois infusés, ils parfument un plat si rapidement qu’il faut en user avec modération. On retrouve cette cuisine parfumée notamment en Perse et au Moyen Orient.

petale-de-rose

En Iran, le parfum des pétales de rose apporte une aura mystérieuse aux plats salés comme sucrés. Selon La Cuisine légendaire de Perse (2002) de Margaret Shaida, « tout comme la rose fait partie de la littérature persane au même titre que le rossignol, son délicieux parfum fait partie de la cuisine persane au même titre que le citron et le safran ». Les roses d’Ispahan cultivées autour de la ville de Kashan, au sud de Téhéran, sont appréciées car la chaleur du désert accroît leur parfum. Des pétales séchés ou en poudre peuvent étre mélangés aux pilafs (plats persans cuisinés à base de riz), y compris dans le mélange d’épices appelé advieh, ajoutés aux confitures ou préparés en confits. Il faut 40 kg de ces pétales rouges ou roses – soit une journée de travail pour les cueilleurs professionnels – pour extraire 10 millilitres d’huiles essentielles. L’eau de rose s’est répandue en même temps que l’influence de la cuisine persane vers la Turquie à l’ouest et l’Inde à l’est. Elle apporte un caractère exotique aux loukoums, et est utilisée dans les glaces, le riz au lait, les sorbets, les gâteaux dans tout le sud de l’Asie et au Moyen-Orient.

Comments are closed.