Le Cannelé bordelais | . . » Blog Archive » Le Cannelé bordelais

Le Cannelé bordelais

Vous les avez goutés, et vous les aimez. Les cannelés bordelais sont justes divins. Al’origine de ce petit flan croustillant, que l’on déguste avec les doigts au petit-déjeuner, au goûter ou en dessert, est assurément bordelaise, mais l’histoire que l’on raconte n’est pas forcément validée par tous.

cannele

Le cannelé serait venu au monde grâce aux bons soins des sœurs du couvent de l’Annonciade, au XVIII° siècle, qui allaient glaner sur le port de Bordeaux les sacs de farine éventrés ou défectueux. Elles eurent l’ingéniosité d’inventer une recette de petit gâteau pauvre en farine, à base de jaunes d’œufs – reliquat de l’activité de clarification du vin aux blancs d’œufs que les châteaux leur offraient pour leurs pauvres -, et agrémenté tout de même de quelques graines de vanille. Bordeaux était un port par lequel cette marchandise transitait. Leur nom serait dû aux moules en cuivre à cannelures qu’elles utilisaient pour rendre plus propice le gonflement de la pâte à la cuisson. Une confrérie née en 1985 milite pour la conservation de cette gourmandise patrimoniale et veille à ce que ses membres, prétendument dépositaires des « vrais » cannelés, l’écrivent avec un seul « n »›… et pas deux. Un « n » ou deux, ils sont tous divinement bons.

Comments are closed.