Douceur et force du curry en cuisine | . . » Blog Archive » Douceur et force du curry en cuisine

Douceur et force du curry en cuisine

Le Curry est Indien, mais d’autres vous diront qu’il provient de toute la rĂ©gion asiatique comme en tĂ©moigne le cours de cuisine que nous vous proposons, Ă  base de cette Ă©pice. Avant d’être assimilĂ© Ă  un mĂ©lange d’Ă©pices, le curry, qui vient du mot « kaari » qui peut se traduire, en tamoul, par « sauce », « plat mijotĂ© » ou « ragout » dĂ©signe, avant tout, un plat indien Ă  base de viande ou de lĂ©gumes très relevĂ©s et accompagnĂ© de riz. Mais, en rĂ©alitĂ©, il existe une multitude de currys qui peuvent ĂŞtre, au contraire, très doux, et provenir de nombreuses rĂ©gions d’Asie du Sud-Est (IndonĂ©sie, Malaisie, Sri Lanka, Birmanie, ThaĂŻlande. Sur l’Ă®le Maurice ou Ă  La RĂ©union, on parle, par exemple, de « massalĂ© cabri » qui dĂ©signe un ragoĂ»t de viande de chèvre.

curry

En Inde, le terme le plus usitĂ© est « massala » qui signifie « mĂ©lange », car le curry n’est jamais assimilĂ© Ă  une seule Ă©pice et, en aucun cas, n’est issu de la feuille de curry cueillie sur le caloupilĂ©, un arbre d’une grande finesse pouvant atteindre les 10 m de haut et très rĂ©pandu sur l’Ă®le de la RĂ©union. Ă€ l’image du ras el hanout marocain, le curry est un savant mĂ©lange d’Ă©pices dont la composition, et de ce fait, les parfums, Ă©voluent selon l’Ă©picier, avec un dosage des Ă©pices et de piment plus ou moins important. Un curry peut ainsi contenir une douzaine d’Ă©pices et d’herbes diffĂ©rentes, voire bien plus (coriandre graine ou poudre, curcuma, piment rouge sĂ©chĂ©, cumin, cannelle, clous de girofle, graines de moutarde, de fenugrec et de pavot, fenouil, garam masala, cardamome noire et verte, poivre de Malabar, maci, anis Ă©toilĂ©, safran, cubèbe, gingembre.. .), que l’on broie et que l’on intègre, soit Ă  une prĂ©paration, Ă  froid ou Ă  chaud et dans un certain ordre pour qu’ils libèrent leurs arĂ´mes de façon plus ou moins intense sous l’action de la chaleur, soit Ă  de l’eau pour en faire une pâte. Un curry peut prendre diffĂ©rentes couleurs (du jaune vif ou brun foncĂ©, en passant par le rouge brique ou le vert) selon l’importance des Ă©pices prĂ©sentes. Ainsi, se sert-on de ce curry vert pour
apporter force et caractère à des sauces ou à des ragoûts de volaille, mais aussi de poisson ou de fruits de mer.

Et pour dĂ©couvrir la force de cet Ă©pice, nous vous invitons Ă  suivre un cours de cuisine Thai, justement pour en apprĂ©cier la douceur. Participez Ă  un cours de cuisine thaĂŻ Ă  Lyon. Aux cĂ´tĂ©s d’un chef thaĂŻlandais, dĂ©couvrez une cuisine ancestrale et authentique. Apprenez trucs et astuces d’une cuisine thaĂŻ savoureuse et rĂ©alisez un menu complet que vous pourrez dĂ©guster en table d’hĂ´te. Pour en savoir plus sur ce cours, suivez le lien : cours de cuisine thai.

Comments are closed.