Produit du terroir: l'anguille | cuisiner l'anguille | . . » Blog Archive » L’anguille

L’anguille

L’anguille est la proie prĂ©fĂ©rĂ©e des pĂŞcheurs amateurs qui s’adonnent Ă  leur passe-temps favori dans les nombreux bras du Marais poitevin, cet impressionnant jardin aquatique situĂ© entre Niort et l’embouchure de la Sèvre. Mais les chalutiers pĂŞchent Ă©galement l’anguille le long de la cĂ´te et, principalement, dans les estuaires. LĂ -bas, et en remontant un peu les fleuves, on pĂŞche aussi la piballe, ou civelle, petit poisson transparent qui mesure 6 centimètres. Un l’attrape en bateau ou au moyen de paniers ou de trubles placĂ©s au bord des fleuves. La haute saison commence mi-octobre, lorsque les civelles nĂ©es dans la mer des Sargasses rejoignent la cĂ´te atlantique en suivant le Gulf Stream. Bien que l’alevin d’anguille soit considĂ©rĂ© comme très fin par les amateurs de Charente, du Libournais et de Bordeaux, de nombreux pĂŞcheurs ne rĂ©sistent pas Ă  l’attrait des prix Ă©levĂ©s que proposent les Espagnols et surtout les Japonais. Les huĂ®tres de Marennes d’OlĂ©ron et les moules sont meilleur marchĂ© et plus abondantes.

anguille

le terme anguille est un nom vernaculaire ambigu dĂ©signant plusieurs espèces de poissons serpentiformes appartenant Ă  des ordres diffĂ©rents. L’anguille d’Europe est l’anguille la plus connue. Elle est serpentiforme mesurant de 40 cm Ă  150 cm et pesant jusqu’Ă  4 kg pour les femelles.
C’est un grand migrateur, et plus prĂ©cisĂ©ment un migrateur dit amphihalin thalassotoque ; remontant vers le haut des bassins versants par migration catadrome, bien qu’en rĂ©alitĂ© (comme chez les autres espèces d’anguilles de l’hĂ©misphère nord), un petit nombre d’individus effectueront la totalitĂ© de leur cycle de croissance en mer, en lagune salĂ©e ou en estuaire salĂ©. Des Ă©tudes gĂ©nĂ©tiques ont en 2006 ont montrĂ© que des cas d’hybridation naturelle avec l’anguille amĂ©ricaine existent1, avec jusqu’Ă  15,5 % d’hybrides dans les populations islandaises d’anguilles, et des valeurs allant de 6,7 % Ă  100 % selon les stades de la vie et les lieux. L’anguille Ă©tait rĂ©putĂ©e particulièrement rustique et rĂ©sistante, grâce notamment Ă  sa capacitĂ© Ă  respirer l’air, mais est nĂ©anmoins en forte rĂ©gression depuis les annĂ©es 1980 et mĂŞme maintenant considĂ©rĂ©e comme espèce menacĂ©e, en Europe, comme en AmĂ©rique du Nord3ou au Japon.

Comments are closed.