Des chefs pour le Japon

L’association Solidarité Chefs Japon a fait salle comble pour son premier dîner montpelliérain. Le restaurant Cellier & Morel, à Montpellier(34) a accueilli mercredi 9 mai un dîner de charité en faveur des sinistrés japonais, organisé par Solidarité chefs Japon. Cette association d’aide aux victimes du tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima est l’initiative de Keisuke Matsushima, chef étoilé de restaurant à Nice (06) et à Tokyo.

solidarite-japon

Il a orchestré ce dîner montpelliérain avec son compatriote Masashi IIjima, chef du Cinquième péché, à Collioure (66). Eric Cellier, qui l’a eu dans sa brigade, a immédiatement accepté de mettre à disposition son restaurant Cellier et Morel (3 fourchettes au Michelin) et a réorganisé la salle pour favoriser les échanges entre amateurs de gastronomie et de Japon. Il est rejoint en cuisine par Charles Fontès, de La Réserve Rimbaud à Montpellier (1 étoile Michelin), Fabien Lefebvre, meilleur ouvrier de France, L’Octopus à Béziers (34), Olivier Bajard, pâtissier à Perpignan et Collioure (66), également meilleur ouvrier de France et champion du monde des métiers du dessert). Entre voyages et équipe biculturelle, tous ont tissé des liens avec le Japon et s’en inspirent pour leurs recettes. Eric Cellier est parti des emblématiques shiitakes et du yuzu de monsieur Bachès, qu’il a travaillé avec un filet de turbot de Méditerranée et des légumes primeurs languedociens. « Cuisiner ensemble, donner du temps à cette association pour ne pas oublier, un an après », tel est le credo qui mobilise ces chefs. Elle a aussi mobilisé le public, puisque la salle était complète pour cette proposition gastronomique et ses accords vins à 130 €, intégralement reversés à la Croix-Rouge japonaise.

Comments are closed.