Déc 4
Des Tournedos de gibier
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 12 4th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Des Tournedos de gibier

Ingrédients
15 bandes de pancetta
24 feuilles d’ail sauvage
1 lanière entière, parée
4-8 carottes marinées
1⁄2 quantité de recette de purée de betterave et de raifort sauvage à servir (voir recette ci-dessous)
Pour les pommes de terre fondantes
4 pommes de terre, pelées et coupées en tranches de 2,5 cm de large
160g de beurre
Bouillon de poulet 80ml
poignée de feuilles d’ail sauvage, hachées ou 3 gousses d’ail, pelées et finement tranchées
1 branche de romarin
Pour les pousses sautées
1 botte de rameaux
2 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1⁄2 citron
Pour le jus
12 morilles (préférablement fraîches mais bien séchées), coupées en deux si grandes
2 cuillères à soupe de beurre
175ml de vin rouge
500 ml de bouillon de bœuf ou de venaison, et plus si nécessaire
Pour les carottes marinées
1 cuillère à soupe de graines de cumin
450 g de jeunes carottes, parées et pelées
1 quantité de recette liquide de décapage (voir recette ci-dessous)
Pour le liquide de décapage
240 ml de vinaigre blanc distillé
3 cuillères à soupe de sucre cristallisé
2 cuillères à soupe de gros sel de mer
Pour la purée de betterave et de raifort sauvage
5 betteraves parées
4 cuillères à soupe de raifort sauvage fraîchement râpé
4 cuillères à soupe Vinaigre de vin rouge
4 cuillères à soupe de crème fraîche
Tu auras besoin de
ficelle de boucher
thermomètre numérique de cuisinier
pot de conservation moyen (volume d’environ 500 ml), stérilisé
Méthode
Pour faire les tournedos, étendez quelques feuilles de pellicule plastique sur votre surface de travail, puis disposez les tranches de pancetta légèrement en oblique et se chevauchent bien. Ensuite, étalez les feuilles d’ail des champs sur deux rangées afin qu’elles recouvrent toute la pancetta. Enfin, placez le filet sur une moitié de l’ail sauvage. En vous servant du film plastique pour vous guider, roulez du bord avec le filet pour obtenir une forme de bille serrée. Une fois enroulé, jetez le film plastique et utilisez plusieurs longueurs de ficelle pour boucher le filet, en les espaçant de 2,5 cm.

Pour cuire la viande, cours de cuisine vous pouvez la faire griller au-dessus du feu ou utiliser une grande poêle ou une grande plaque chauffante. Vous voulez soit un bon lit de braises ou une surface très chaude. Placez la viande sur la surface chaude et faites-la saisir pendant 4 à 5 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elle forme une croûte dorée.

Préchauffez le four, si vous utilisez, à 100C / 80C Ventilateur / Gaz 1⁄2. Laissez la viande terminer la cuisson à basse température, soit en la plaçant sur le côté du feu, où la chaleur résiduelle finira le travail, soit en la transférant sur une plaque de cuisson et en la mettant au four chaud pendant environ 5 à 10 minutes. . Placez la casserole dans laquelle vous avez fait cuire la viande pour préparer le jus.

Pendant que les tournedos sont finis, préparez les pommes de terre fondantes. Chauffer le beurre dans une casserole moyenne à feu moyen-vif jusqu’à l’obtention d’un mousseux, puis ajouter les pommes de terre. Frire pendant environ 5-6 minutes, ou jusqu’à ce que le brun soit doré, puis retourne-les et répète. Ajouter le bouillon, les feuilles d’ail sauvage et le romarin et bien assaisonner de sel et de poivre. Couvrir la casserole avec un couvercle et baisser le feu au minimum. Laisser mijoter doucement pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Retirez du feu et couvrez-les pour qu’ils restent au chaud.

Lorsque la viande est prête, elle devrait être légèrement ferme au toucher avec un peu de donner et avoir une température interne de 55 ° C. Retirez les tournedos du chauffer et laisser reposer 5 minutes. Dans une petite casserole, réchauffer la purée de betterave et de raifort prête à servir.

Pour faire le jus, réchauffez la casserole sur laquelle vous avez fait cuire le chevreuil à feu moyen et ajoutez 1 c.
du beurre. Une fois fondus, ajouter les champignons et cuire, en remuant de temps en temps, pendant 6-8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés, puis ajouter le vin et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le liquide soit réduit de moitié. Ajouter le bouillon et réduire encore de moitié. Ajouter le reste du beurre, battre au fouet jusqu’à consistance brillante et épaisse, puis saler et poivrer.

Juste avant de servir, faites les carottes et les pousses d’oignon à cuire sautées. Faire chauffer une petite casserole
une chaleur élevée. Badigeonnez les carottes marinées avec de l’huile d’olive et faites-les saisir pendant 1 à 2 minutes, jusqu’à ce qu’elles aient un peu de couleur, puis mettez-les dans un plat de service. Dans la même casserole, faites fondre le beurre, puis ajoutez l’oignon, bien assaisonner de sel et de poivre et faites cuire, en remuant, pendant 2 à 3 minutes jusqu’à ce que le mélange soit ramolli et que les bords soient égratignés. Terminer avec un filet de jus de citron et transférer dans un plat de service.

Pour servir, coupez les tournedos en tranches, en retirant la ficelle au fur et à mesure, et disposez-les sur des assiettes. Servir immédiatement avec le jus, la purée, les pommes de terre fondantes et d’autres légumes.

CONSEIL: Pour découper des pommes de terre fondantes très uniformes, utilisez un emporte-pièce simple, d’une largeur de 5 cm.

Carottes marinées
FAIT ENVIRON 500ML

Chauffer une petite poêle à frire à feu moyen-vif. Ajouter les graines de cumin et chauffer, en remuant, pendant 3 à 4 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient grillées et parfumées. Mettez les carottes dans un bocal de conserve de taille moyenne, ajoutez les graines de cumin et recouvrez-les de liquide à saumure. Couvrir hermétiquement et conserver à la température ambiante.

Liquide de décapage
FAIT 480ML

Mettez tous les ingrédients et 240 ml d’eau dans une casserole et faites chauffer à feu moyen, en remuant continuellement, pendant 1 minute, jusqu’à ce que le sucre et le sel soient dissous. Ne laissez pas le mélange bouillir.

Retirer la casserole du feu et laisser refroidir complètement avant de l’utiliser. Il est important de ne pas utiliser le liquide de décapage avant qu’il ne soit froid. Cela aidera le ingrédients que vous décapez pour conserver leur texture ferme.

Purée de betteraves et de raifort sauvage
8 portions

Préparez-vous à cuire la betterave sur des braises en préparant un bon feu. Une fois que votre lit de braises est prêt, placez la betterave dans les braises et laissez cuire pendant 30 minutes, en retournant de temps en temps, à l’aide d’une pince, jusqu’à ce qu’elles aient formé une croûte noire. Retirer du feu et laisser refroidir suffisamment pour être manipulé. Ouvrez la betterave, retirez l’intérieur cuit et mettez-le dans un mélangeur avec le raifort, le vinaigre, la crème fraîche et 4 c. À table d’eau. Assaisonnez bien avec le sel et le poivre, étant particulièrement généreux avec le poivre. Mélanger pendant 2-3 minutes jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse, puis ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

Transférer dans une casserole et chauffer à feu doux jusqu’à servir, puis servir.

Déc 2
Une salade au bleu et au noix mielleuse
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 12 2nd, 2019| icon3Commentaires fermés sur Une salade au bleu et au noix mielleuse

Ingrédients
60g de noix
11⁄4tbsp de miel
600g de feuilles de salade – pour la plupart douces, telles que la tête de beurre ou cos (environ 400g), avec des feuilles plus fortes et plus herbacées telles que la roquette ou le mizuna (environ 200g)
250 g de fromage bleu, comme le Stilton, le Roquefort ou le Beenleigh Blue, émiettés grossièrement ou coupés en morceaux
fleurs bleues – peut-être 12 fleurs de bourrache, 4 têtes de ciboulette (pétales séparés), 6 à 12 altos
Pour la vinaigrette au miel
2 cuillères à soupe de miel (un produit léger tel que fleurs sauvages, acacia ou fleur d’oranger est préférable)
1/4 gousse d’ail, hachée finement, ainsi que le reste de la gousse pour frotter sur le pain
11⁄2-2tsp de vinaigre de fruits ou de cidre
6 cuillères à soupe d’huile d’olive douce
Méthode
Préchauffez le four à 180 ° C / 160 ° C. Ventilateur / Gaz 4. Pour préparer la vinaigrette, mettez le miel dans un petit bol, ajoutez l’ail et le vinaigre et assaisonnez avec une pincée de sel (le fromage est salé, vous n’avez donc pas besoin de trop beaucoup). Remuez pour dissoudre le miel, puis versez l’huile et fouettez ensemble. Goûtez et ajustez l’assaisonnement si nécessaire.

Placez les morceaux de noix sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé. Faire griller au four pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient légèrement croquants. Arroser de miel et retourner à l’aide de 2 cuillères à café pour bien enrober les noix de miel. Remettre au four pendant 2 minutes en prenant soin de ne pas trop rôtir et de devenir amer. Retirer du four et laisser refroidir.

Peu de temps avant de manger, echalote lavez et séchez les feuilles de salade et mettez-les dans un grand bol. Fouettez à nouveau la vinaigrette et versez-la sur les feuilles. Mélangez soigneusement et doucement avec vos mains. Placer sur 6 assiettes et répartir sur le fromage. Disposez les fleurs et les noix au miel sur le dessus.

Nov 29
Des Lasagnes d’hiver ou d’après-ski
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 29th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Des Lasagnes d’hiver ou d’après-ski

Étant donné que vous mangez des plats italiens dans un cadre alpin, quel meilleur vin pour accompagner cette lasagne décontractée qu’un rouge italien des Alpes. Ces vins rustiques ont généralement une acidité vive et un corps moyen pour bien jouer avec la richesse du plat. Vérifiez donc une bouteille de Nebbiolo de la Vallée d’Aoste ou de Nerello Mascalese de l’Etna. Lorsque vous cuisinez pour des amis affamés dans une cuisine aux moyens modestes, l’essentiel est de préparer des plats copieux qui satisfassent une foule et puissent être préparés à l’avance ou rassemblés rapidement après une longue journée sur les pistes. Construisez la lasagne la nuit précédente pour qu’il ne lui reste qu’une heure au four pendant que votre équipage prend une douche. (C’est une excellente stratégie, non seulement pour les vacances au ski, mais également pour les soirées de semaine bien remplies.) Ensuite, vous aurez un repas réconfortant qui sera mangé dans de longs Jeans et des Wigwams, avec des verres à vin pleins, devant un feu crépitant.

Ingrédients
1 1/4 livres de saucisses italiennes douces (environ 3 maillons), les enveloppes enlevées 1 livre de champignons cremini frais, tranchés (environ 6 tasses) 4 gousses d’ail émincées, hachées 1 boîte (28 onces) de tomates concassées 1 tasse d’eau 2 (6 onces) ) boîte de pâte de tomates 3/4 tasse de feuilles de basilic frais légèrement emballées, divisées 1 cuillère à soupe de sel kasher, divisées 3/4 cuillère à thé de poivre noir moulu, divisées 1 livre de fromage ricotta au lait entier 10 onces de Parmigiano-Reggiano, râpé finement / 4 tasses), divisés, et plus pour servir 1 nouilles en boîte de lasagnes sèches (1 livre) de fromage mozzarella au lait entier, en tranches

Comment le faire
Étape 1
Chauffer un four hollandais de 6 pintes à feu moyen-élevé. Une fois chaud, ajoutez les saucisses et coupez-les en petits morceaux à l’aide d’une cuillère en bois. Ajouter les champignons et l’ail; cuire, en remuant et en grattant les morceaux dorés du fond de la casserole, jusqu’à ce que la viande soit dorée et que les champignons libèrent leur liquide et se ramollissent, 18 à 20 minutes. Incorporer les tomates concassées, 1 tasse d’eau, la pâte de tomates, 1/4 tasse de feuilles de basilic, 2 cuillères à café de sel et 1/4 de cuillère à café de poivre. Faites mijoter. Réduire le feu à moyen-doux pour maintenir un doux laisser mijoter. Couvrir et cuire, en remuant de temps en temps, environ 1 heure, jusqu’à ce que les saveurs se confondent. Incorporer 1/2 cuillère à café de poivre restante. Garder au chaud.

Étape 2
Pendant que la sauce cuit, hachez 1/2 tasse de feuilles de basilic restantes. Mélanger ensemble le basilic haché, la ricotta, 1/4 tasse de Parmigiano-Reggiano et 1 cuillère à thé de sel restant dans un bol moyen; mettre de côté.

Étape 3
Cuire les nouilles dans une grande casserole d’eau bouillante salée pendant 8 minutes, en remuant souvent avec des pinces pour empêcher les nouilles de rester collées les unes aux autres. Égoutter et rincer nouilles brièvement sous l’eau froide. Séparez un peu les nouilles et mettez-les de côté.

Étape 4
Préchauffer le four à 375 ° F. Pour assembler la lasagne, étendre 2 tasses de sauce tomate chaude au fond d’un plat allant au four de 13 x 9 pouces. Placez le tiers des nouilles sur la sauce, en les faisant se chevaucher légèrement. Étendre la moitié du mélange de ricotta sur les nouilles et garnir du tiers des tranches de mozzarella. Étendre 2 tasses de sauce sur la mozzarella et saupoudrer avec 1/3 tasse de Parmigiano-Reggiano. Répétez les couches une seconde fois. Couvrir des nouilles restantes, du reste de la sauce, de la mozzarella restante et du Parmigiano-Reggiano restant.

Étape 5
Recouvrez les lasagnes d’une grande feuille de papier aluminium légèrement vaporisée de cuisson.

vaporiser (pour éviter que le fromage ne s’y colle). Cuire au four préchauffé 30 minutes. Retirer le papier d’aluminium et cuire au four jusqu’à ce que le fromage soit légèrement bruni et que la sauce bouillonne (25 à 30 minutes). Laisser reposer 10 à 15 minutes. Couper les lasagnes en tranches et servir avec du Parmigiano-Reggiano supplémentaire.

Nov 27
Voyage gourmand: le Bélize
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 27th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Voyage gourmand: le Bélize

Tout le monde est très détendu ici », lance notre pilote Nicholas en riant alors qu’il navigue dans un minuscule avion à hélices au-dessus des eaux turquoise de la barrière de corail de Belize. C’est facile de voir pourquoi. Nous nous dirigeons vers Punta Gorda, au-dessus d’un patchwork de plantations de bananes hérissées, de jungle dense et de canne à sucre. Le logement est clairsemé. Alors que les pneus crissent sur le tarmac brûlant de la piste, l’aéroport de Punta Gorda se dévoile, une seule cabane blanche scintillant derrière un mur de chaleur, des airs chantant avec le chant des oiseaux tropicaux et le bruissement des palmiers. En débarquant, on nous dit que nos compagnons de route comprenaient non seulement un célèbre musicien des Caraïbes (Pen Cayetano), mais aussi Dean Barrow, le Premier ministre du Belize. Comme l’a dit Nicholas, les gens sont très détendus ici.

Punta Gorda – comme son nom l’indique, est un village de pêcheurs situé sur la côte caraïbe du district de Toledo, dans le sud du Belize. Collection de bâtiments délabrés peints dans des tons pastel brillants, son centre est une place de la ville – en réalité triangulaire – qui abrite un marché vendant des aliments cultivés localement. Cette partie du Belize abrite des habitants d’un patrimoine très varié, notamment les Mayas Garifuna, Kekchi et Mopan, les Kriols, les Mennonites et les Mestizos des Indes orientales. « Si vous êtes à Toledo, vous avez tout le Belize », comme dit le proverbe local. Ce mélange de cultures autochtones et immigrées donne lieu à une cuisine riche et variée, alliant les traditions de la pêche caribéenne à l’élevage maya et garifuna et à la production laitière mennonite.

En empruntant la route côtière de PG, vous arriverez à Copal Tree Lodge, un luxueux hôtel écologique situé dans la forêt vierge qui borde le Rio Grande. Des indices alléchants sur les saveurs du Belize se révèlent. Les pêcheurs tirent des filets dans de minuscules bateaux qui rebondissent sauvagement sur des vagues scintillantes, l’odeur de viande épicée provient de barbecues lointains et les fruits tropicaux sont lourds de maturité. Alors que nous roulons dans la jungle, à peine à 15 minutes de la côte, des palmiers retombants se dressent contre des lianes à la hauteur de gratte-ciels et de parcelles incongrues de savane de pins, où des sapins maigres se dressent comme une bouteille. des pinceaux. C’est un endroit qui se sent tellement vivant qu’il est difficile à comprendre. Un endroit où chaque centimètre carré grouille d’activité. Les Beliziens ont appris à travailler en harmonie avec ce pays et à produire des produits essentiels, notamment la noix de coco, le manioc, les fruits, la banane plantain, le maïs, la canne à sucre, le chocolat et les épices, cultivés selon des méthodes traditionnelles et cuits de manière préservée.

Yvette Ramirez travaille comme chef au Copal Tree Lodge depuis 11 ans. Plus de 70% de la nourriture est produite dans une ferme biologique sur place, notamment des légumes, de l’agneau, du poulet et même du chocolat. En tant qu’un des 10 frères et soeurs, elle a appris à cuisiner à la maison pour aider sa mère – une infirmière à la retraite. Le menu qu’elle a conçu pour le restaurant Garden Table est élaboré à partir de produits à base de légumes tels que le callaloo – une feuille semblable à l’épinard avec une douceur riche en fer – parcourant une très courte distance de la ferme à l’assiette. « Nous avons aussi la chaya, une feuille que nous utilisons pour faire un plongeon avec le lait et la crème que nous recevons des mennonites », explique. L’amertume naturelle de la chaya compense la richesse de la crème locale. Yvette utilise également la laiterie dans la production de sa queso fresco, un fromage frais recouvrant des tacos et des tostadas, ainsi que des crèmes glacées à la saveur intéressante, comme le curcuma. « Nous utilisons beaucoup de nos épices pour préparer des plats inspirés de la culture des Indes orientales », explique-t-elle. La crème glacée est étonnamment bonne, la terre parfumée de la racine est renforcée par la canne à sucre.

Grâce à sa formation de chef professionnel, Yvette est une cuisinière très différente de sa mère Hazel, qui utilise toujours les méthodes traditionnelles pour gérer un service de restauration à domicile. Elle nous invite à faire du hudut, un plat important pour le peuple garifuna, qui était autochtone, mais originaire de l’île caribéenne de St Vincent. « Tout le monde sait que je suis une bonne cuisinière! » Hazel éclate de rire en se rassemblant autour de son petit poêle. «C’est notre nourriture de loin.» Elle a appris à cuisiner ce plat de plantain vert et mûr servi avec un ragoût de poisson aromatique propre mère. Une grande planche de bois à pointes s’appuie contre le mur de la cuisine, encore humide de noix de coco fraîchement râpée. « Tout est à propos de la noix de coco, de la coriandre [coriandre] et du culantro [une herbe aromatique à feuilles larges] et du poisson », explique-t-elle en tapotant le bouillon pour le cuire. « Dans les temps passés, nous en préparions beaucoup – c’était notre nourriture quotidienne. »

Nov 25
Des palourdes au chorizo
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 25th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Des palourdes au chorizo

Ingrédients
1 kg de palourdes
75 g de chorizo picante, hachés en cubes de 1 cm
1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge
1 petit oignon, haché finement
1 gousse d’ail, hachée finement
1 grande branche de thym
100ml fino sherry
pain croustillant, à servir

Méthode
Placez les palourdes dans un bol sous l’eau courante froide pendant 5 minutes. Jeter tout ce qui ne sera pas fermer.

Dans une casserole à couvercle sur feu vif, faites cuire le chorizo à l’huile d’olive pendant 6 minutes, jusqu’à ce qu’il soit caramélisé. À l’aide d’une cuillère à égoutter, retirez le chorizo de la poêle et placez-le dans un bol.

Ajouter l’oignon, l’ail et le brin de thym à la graisse de chorizo dans la poêle et faire frire 10 minutes ou jusqu’à ce qu’ils aient ramolli. Augmentez le feu, mettez les palourdes et le chorizo dans la casserole, versez le sherry, week end gastronomique puis couvrez d’un couvercle. Cuire pendant 3 minutes ou jusqu’à ce que toutes les palourdes soient ouvertes à la vapeur, en éliminant celles qui ne le sont pas.

Inclinez les palourdes et le chorizo dans un bol et servez-les avec du pain croûté.

Nov 22
Pots à glace au chocolat et au romarin avec chips de poires
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 22nd, 2019| icon3Commentaires fermés sur Pots à glace au chocolat et au romarin avec chips de poires

Ingrédients
750 ml de lait entier
3 brins de romarin
100 g de chocolat noir (teneur minimale en cacao de 70%), cassés en morceaux
5 jaunes d’oeuf moyens
100g de sucre en poudre
Pour les chips de poire
2 poires
jus 1 citron, mélangé avec 3 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de sucre en poudre
Tu auras besoin de
Machine à crème glacée

Méthode
Dans une casserole moyenne, cuisine ramenez lentement le lait et le romarin juste en dessous du point d’ébullition. Baisser le feu et laisser infuser pendant 10 minutes, puis filtrer.

Faites fondre le chocolat noir dans un bol résistant à la chaleur, posé sur une casserole d’eau frémissante, en veillant à ce qu’il ne touche pas l’eau. Retirer du feu, incorporer le lait doucement en fouettant, puis remettre dans la casserole et garder au chaud.

Fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils soient épais et crémeux. Incorporer lentement le lait au chocolat chaud, remettre dans la casserole et mettre à feu moyen. Remuer pendant 5 minutes, jusqu’à ce que l’épaisseur soit suffisante pour bien enrober le dos d’une cuillère. Ne faites pas bouillir, sinon il caillera. Refroidissez, puis placez dans une sorbetière et remuez jusqu’à ce que le mélange soit bien pris. Verser dans une baignoire et congeler jusqu’à ce que ensemble. Préchauffez le four à 110 ° C /

225F / Gas 1⁄4 et line 2 plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé. À l’aide d’une mandoline, coupez les poires en tranches d’environ 5 mm dans le sens de la longueur, en les ajoutant à l’eau citronnée au fur et à mesure. Laisser agir 10 minutes, puis égoutter et éponger. Étendre à plat sur les plaques de cuisson préparées, saupoudrer de sucre et cuire au four pendant 1 heure. Surveillez-les car la température du four varie. Ils se recroquevillent sur les bords et deviennent légèrement dorés lorsqu’ils sont prêts. Ils vont craquer une fois froid. Laisser refroidir sur les plaques de cuisson et conserver dans un récipient hermétique. Servez la glace avec 3 chips de poires par portion.

Nov 20
Un cours de cuisine avec un chef étoilé à Aix
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 20th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Un cours de cuisine avec un chef étoilé à Aix

Faites un cours de cuisine avec un chef étoilé proche d’Aix-en-Provence. Quoi de plus satisfaisant que de cuisiner soi-même ce que l’on a dans notre assiette ! Glissez-vous dans la peau d’un cuisinier de talent aux côtés d’un chef professionnel ou d’un chef étoilé (selon choix en option). Nourrissez-vous d’astuces et de techniques de chef pour pouvoir reproduire facilement chez vous les recettes et épater vos convives. Voyage des papilles assuré avec ce cours de cuisine avec un chef étoilé proche d’Aix-en-Provence !
• Accueil à Peyrolles-en-Provence, à 20km au nord d’Aix-en-Provence, cours de cuisine Aix en Provence dans les Bouches-du-Rhône par votre chef du jour (selon atelier choisi). Cet atelier de 70 m² est entièrement équipé pour recevoir aisément jusqu’à 12 personnes. Une planche à découper, un tablier et un couteau vous sont fournis.
• Enfilez votre tablier et commencez le cours de cuisine près d’Aix-en-Provence. Soyez attentif aux explications du chef concernant les recettes en accord avec le thème choisi (voir liste des thèmes plus bas), les techniques de préparation, les produits utilisés et c’est parti, cuisinez !!
• Le chef vous donne des conseils avisés de professionnel pour mener à bien vos recettes, il vous assiste et répond aux questions si nécessaire tout au long de l’atelier. Les ingrédients proviennent de producteurs locaux et de produits bio.
• A la fin de l’atelier culinaire près d’Aix-en-Provence, sur place et avec les autres participants, échangez et surtout dégustez les différentes recettes réalisées avec le chef.
Tous les ateliers sont effectués par des chefs professionnels et diplômés.
Les masterclass sont effectués par des chefs étoilés, meilleurs ouvriers de France ou maître cuisinier de France.

Thèmes des ateliers en cours classique ou masterclass avec un chef étoilé.
– Cuisine asiatique
– Cuisine corse
– Cuisine italienne : ravioli maison
– Cuisine libanaise « Mezzes »
– Menu de Noël
– Menu d’été
– Antipasti
– Foie gras*
– Le homard*
– La truffe*
– La bouillabaisse**

*uniquement pour les cours « Masterclass »
**uniquement pour le cours « Bouillabaisse »

Liste non exhaustive, thématiques sur réservation et selon disponibilité.

Nov 14
Recette: une tourte à la Marocaine
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 14th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Recette: une tourte à la Marocaine

Ingrédients
6 cuisses de poulet, sans peau
2 oignons, hachés finement
1 cuillère à soupe de paprika fumé sucré
1⁄2tsp de cumin moulu
1⁄4tsp de gingembre moulu
1⁄2tsp de cannelle moulue
Poivre de Cayenne
huile d’olive, pour arroser
200 g de tomates italiennes, hachées grossièrement
85g de raisins secs
Bouillon de poulet noir 500ml
farine nature, pour épousseter
2 feuilles de pâte feuilletée de 200 g
30g de pignons de pin
35g d’amandes effilées
1 jaune d’oeuf battu avec une touche de lait
sucre glace, pour saupoudrer
Méthode
Préchauffer le four à 180 ° C / 160 ° C / Ventilateur 4. Assaisonner le poulet et le placer dans un grand plat à rôtir ignifuge avec l’oignon haché, les épices et un bon filet d’huile d’olive. Mettez au four et faites cuire en retournant les cuisses une ou deux fois, pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit et que le jus soit clair.

Sortez le poulet du four et laissez-le refroidir, puis retirez la viande des cuisses en morceaux. Jeter les os. Remettez la viande dans le plateau avec les épices et l’oignon et ajoutez les tomates, les raisins secs et le bouillon. Laisser mijoter et cuisiner pendant environ 45 minutes, ou jusqu’à ce que le liquide ait réduit et épaissi.

Laissez cette garniture refroidir avant de farcir la tarte. Fariner légèrement une surface de travail. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie fariné, cours de cuisine étalez une feuille de pâte feuilletée sur un rectangle d’environ 30 x 40 cm. Transférez-le dans un plat ou une plaque à pâtisserie huilée de 30 x 40 cm. Abaisser le reste de la pâte feuilletée en un rectangle légèrement plus petit que le premier.

Répartir uniformément le mélange sur la pâte sur la plaque à pâtisserie, en laissant environ 3 cm à nu sur chacun des 4 bords. Saupoudrer les pignons et les amandes uniformément. Couvrir le remplissage avec le rectangle de deuxième pâtisserie. Repliez les bords de la croûte inférieure sur les bords du dessus et serrez-les de façon décorative. Badigeonner le dessus de la tarte avec le lait de poule. À l’aide d’un couteau, faites des fentes sur la croûte pour permettre à la vapeur de s’échapper. Cuire la tarte au four à 180 ° C / 160 ° C / Ventilateur 4 pendant 40 minutes. Retirer la tarte du four et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Vous pouvez aussi faire cuire le tarte. Préparez et allumez un feu de charbon de bois dans un barbecue de type bouilloire pour obtenir une chaleur optimale. Ajoutez une bûche de chêne trempée sur le côté des braises. Déplacez les braises et le bois sur le côté du barbecue de manière à créer une zone de chaleur indirecte pour créer une fumée constante et légère. Placez la tarte sur la grille du barbecue sur le côté des braises (zone de chaleur indirecte) et fermez le couvercle. L’évent du barbecue doit être à moitié fermé. La température interne du barbecue devrait être d’environ 180 ° C. Cuire la tarte environ 40 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit dorée et très chaude à l’intérieur. Retirez la tarte du barbecue et saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Nov 12
Recette: aubergines au curry
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 12th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Recette: aubergines au curry

Ingrédients
2 cuillères à soupe d’huile
30 feuilles de curry
2 grandes aubergines en tranches épaisses ou 8 à 10 bébés aubergines
1 cuillère à soupe de graines de moutarde
1 oignon, émincé
5cm de gingembre pelé et râpé
5 gousses d’ail, broyées ou râpées
1 piment vert, haché très finement
Curcuma moulu
Cannelle moulue
1 boîte de 400 ml de lait de coco
150g de pois chiches cuits (facultatif)
une poignée de verdures fanées, comme des bettes à carde ou des épinards (facultatif)
1 citron vert, coupé en quartiers

Dans une grande casserole à feu moyen, faites chauffer dans l’huile et ajoutez les feuilles de curry. Quand ils commencent à craquer et à brunir, retirez-les avec une cuillère à égoutter et réservez. Ajoutez les aubergines et faites dorer rapidement sur tous les côtés, puis retirez-les et mettez-les de côté (vous devrez peut-être le faire par lots).

Ajoutez les graines de moutarde et, quand elles commencent à apparaître, ajoutez l’oignon. Cuire à feu moyen pendant environ 8-10 minutes, jusqu’à ce que l’oignon ait commencé à se ramollir, puis ajoutez le gingembre, l’ail, le piment et les épices. Remettez les feuilles de curry dans la cocotte et assaisonnez avec du sel et beaucoup de poivre. Cuire jusqu’à ce que tout soit bien mélangé et assez sec, puis remettre l’aubergine dans la cocotte. Versez sur le lait de coco et ajoutez les pois chiches, si vous en utilisez. Amenez à ébullition, puis baissez le feu, couvrez et laissez mijoter jusqu’à ce que les aubergines soient tendres – vous ne voulez pas qu’elles s’effondrent. Cela prendra jusqu’à 20 minutes. Flétrissez dans les verts si vous en utilisez, puis servez-les avec les quartiers de lime, le coriandre et le chutney à la menthe et feuille de curry et quinoa de noix de coco, si vous aimez.

Chutney à la coriandre et à la menthe
DONNE 1 Bocal 450G

Hacher grossièrement la coriandre et la menthe et les mettre dans un robot ménager ou un mélangeur avec le reste des ingrédients.

Pulser, en poussant jusqu’à ce que toutes les feuilles soient bien combinées avec tout le reste, puis arroser dans 75-100 ml d’eau jusqu’à obtenir une pâte verte lisse, fusion world cuisine légèrement liquide et très liquide. Goûtez et ajustez au besoin – vous voudrez peut-être plus de sel, de sucre, de piment ou d’agrumes.

Conservez-les dans un bocal, au réfrigérateur, pendant une semaine au maximum, ou congelez-les dans des plateaux à glaçons. Un cube ou deux est un excellent moyen de rafraîchir une soupe.

Quinoa à la feuille de curry et à la noix de coco
PORTIONS 4-6

Faites chauffer l’huile d’olive dans une casserole et ajoutez le quinoa. Faire griller jusqu’à ce qu’il soit assez sec et commence à sentir une odeur de noisette, puis assaisonner de sel et verser sur 400 ml d’eau ou de bouillon et la crème de noix de coco. Porter à ébullition, puis baisser le feu et couvrir. Laisser mijoter 15 minutes, puis retirer du feu et laisser reposer 5 minutes.

Pendant ce temps, rendre le tempérament. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une poêle et ajoutez les graines de moutarde et les feuilles de curry. Les feuilles de curry vont craquer – quand elles ont l’air éclatant et brillant et que les graines de moutarde éclatent, retirez-les de la poêle. Verser sur le quinoa et décorer de quelques feuilles de coriandre ou de micro-feuilles de fenugrec.

Nov 7
Des recettes à l’américaine pour Thanksgiving
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 7th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Des recettes à l’américaine pour Thanksgiving

Chaque année, lorsque Thanksgiving arrive, quelques plats classiques envahissent notre table familiale: dinde brunie croustillante, farce, purée de pommes de terre, légumes rôtis et, bien sûr, de sauce aux canneberges. Le goût sucré est le seul plat que j’ai tendance à éviter, car je préfère garder mon plat principal savoureux et imbibé de sauce. Parfois, je me sens obligé de le supporter dans l’esprit des vacances – et selon un récent sondage d’Instacart, je ne suis pas seul.

Pour Thanksgiving 2019, Instacart a mené un sondage en ligne avec The Harris Poll pour déterminer «ce que les Américains ressentent vraiment face au grand dîner», auprès de 2 023 adultes américains âgés de 18 ans ou plus. Les sujets abordés comprenaient le type de vin que les gens boivent à Thanksgiving et ce que les différentes générations pensent des restes – mais la partie la plus juteuse est celle où les répondants ont révélé quel aliment classique de Thanksgiving ils n’aiment pas en secret, mais qu’ils mangent de toute façon par tradition.

La sauce aux canneberges en conserve occupe la première place avec 29%, alors que la casserole de haricots verts 24. Après cela, les ragoûts de patates douces / patates douces ont atteint 22%, la tarte à la citrouille à 21% et la dinde elle-même à 19%. (Si vous êtes dans le bateau anti-dinde, nous avons beaucoup de recettes pour les plats principaux.)

Des données supplémentaires ont révélé que même si près de la moitié des sondés (46%) estimaient que la sauce aux canneberges en conserve était «dégoûtante», les clients d’Instacart avaient tout de même acheté 50% de sauce aux canneberges en conserve par rapport aux canneberges fraîches de Thanksgiving.

Et bien que la cocotte de haricots verts ait aussi un peu de chaleur, les données Instacart ont montré que les achats de soupe aux champignons étaient en hausse de 59% et les oignons frits de 85% au cours des trois semaines précédant Thanksgiving 2018. En d’autres termes? Si vous ajoutez à contrecœur une portion de patates douces, de sauce aux canneberges ou tout autre plat que vous n’aimez pas dans votre assiette, cuisine il y a de grandes chances que quelqu’un d’autre à la table ressente la même chose. Peut-être même l’hôte.

Heureusement, notre récemment publié Le numéro de novembre regorge de dizaines de recettes pour Thanksgiving 2019, alors vous êtes forcé de trouver quelque chose pour tout le monde. Il existe différentes façons de préparer une dinde (spatchcock ou non), ainsi que plusieurs farces et vinaigrettes, une purée de pommes de terre au bacon et, oui, de la sauce aux canneberges – du kosho aux canneberges, dans ce cas, avec des jalapeños. Nous avons présenté quelques points saillants, mais vous pouvez les trouver maintenant dans les kiosques à journaux.

Nov 2
Designer de thé
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 11 2nd, 2019| icon3Commentaires fermés sur Designer de thé

Joséphine B. a une configuration très rêveuse.

Fondatrice de sa marque de thé éponyme, Joséphine B., Joséphine est une designer de thé basée en région parisienne qui crée des mélanges sur mesure inspirés de tout, des peintures aux chambres d’hôtel.

«Je devais donner un nom à mon art et je pense que le concepteur de thé était le mot parfait», a-t-elle déclaré à Food & Wine. «Pour moi, ce n’est pas que du thé. Vous créez quelque chose, comme un parfum. Je crée quelque chose pour ta personnalité; c’est très spécial.

Joséphine est créatrice de thé professionnelle depuis trois ans, mais sa relation avec le thé remonte beaucoup plus loin. La moitié de sa famille est Sri-Lankaise et elle dit que le thé est dans son sang; elle en profite depuis son enfance. Au cours des dix dernières années, elle a parcouru le monde en goûtant à différents thés et en rencontrant des producteurs pour pouvoir créer ses propres mélanges. À présent, elle est installée à Pont-Sainte-Maxence, à une heure de route de la ville, où elle vit dans un château et consacre ses journées à l’art du thé.

Elle dit qu’elle peut être inspiré par n’importe quoi, d’une couleur à un détail, ou même un sentiment. Cette dernière a participé à l’un de ses derniers projets au Mandarin Oriental de Paris: un thé inspiré du nouvel appartement parisien de l’hôtel, lancé en juin.

«Appartement» est un mot approprié pour la suite d’hôtel de 430 mètres carrés qui englobe un étage entier du bâtiment. Il comprend quatre chambres et salles de bains, une réception, une salle à manger, deux salons et une cuisine entièrement équipée, sans oublier une immense terrasse extérieure. Chaque invité qui réserve l’appartement est accueilli avec une tasse de thé de Joséphine, appelée « Coeur de Paris », ainsi qu’une boîte à ramener à la maison. Le thé n’est disponible nulle part ailleurs dans le monde, c’est donc un souvenir spécial très spécifique.

Lorsque les clients versent une tasse de «Coeur de Paris», ils peuvent remarquer que son ton or pâle et délicat se répercute dans les détails de tout l’appartement, de lambris dans une des chambres à velours sur le canapé. La sensation chaleureuse de l’appartement a également été prise en compte dans le design du thé: Joséphine a opté pour un Oolong aux notes de châtaigne et de chocolat pour un goût chaud et réconfortant. La touche finale était un extrait de pétales de rose. Les roses sont cultivées dans la région parisienne, et comme le Mandarin Oriental est situé au cœur de Paris (d’où son nom Cœur de Paris), elle a ajouté une essence florale en hommage à la ville.

«Je pense que c’est une passion, les roses dans le thé», at-elle déclaré.

Le thé est très délicat – j’ai tout d’abord remarqué les notes plus chaudes, suivies d’un arrière-goût presque parfumé. En effet, Joséphine compare la conception du thé à la conception d’un parfum, en perfectionnant l’équilibre des différentes saveurs et odeurs. Elle dit que vous pouvez boire le Cœur de Paris à votre guise, nature ou avec votre combinaison préférée de crème et de sucre. C’est la beauté du thé, c’est personnel, c’est pourquoi elle aime créer des mélanges pour les autres.

Maintenant que «Coeur de Paris» est disponible au Parisian Apartment, Joséphine a déjà quelques projets à l’horizon. Elle travaille sur un thé inspiré par les peintures de Séraphine de Senlis (alias Séraphine Louis), une peintre naïve française connue pour ses peintures de fleurs éclatantes. En conséquence, le thé comportera des notes florales et fruitées. Roland Bonaparte, Joséphine Bonaparte et Joséphine Baker ont également inspiré son travail. Joséphine envisage également de développer un accord thé / viande avec Yves-Marie Le Bourdonnec, le légendaire boucher français avec lequel Angie Mar a été apprenti.

Oct 29
En cuisine: préparer la raie
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 10 29th, 2019| icon3Commentaires fermés sur En cuisine: préparer la raie

Il pourrait y avoir une crise d’identité, un visage amical et une place sur la liste des dangers, mais en cette période de l’année, vous pouvez apprécier la saveur délicate de ce poisson qui ne craint pas la culpabilité.

L’histoire du skate en est une de sexe, de violence et d’horreur. C’est peut-être ce qu’on peut attendre d’un poisson qui peut prétendre au requin comme cousin. Et tout comme son parent le plus grand et le plus dur, le skate (et son compagnon / interchangeable batoid, le rayon) est une merveille sans os, possédant à la place un squelette cartilagineux, ainsi que des nageoires pectorales ondulantes et menaçantes qui le propulsent dans l’eau et sont si grandes dans la proportion, ils sont appelés «ailes».

Comme si cela n’était pas suffisamment énervant, le patin en forme de diamant, avec sa longue queue en forme de fouet, est également accompagné d’un ensemble d’armements qui pourraient faire office d’armes de destruction massive; Les pointes et les épines sortant de l’extérieur coriace et résistant protègent le poisson des prédateurs. En conséquence, s’il parvient dans la cuisine, il tente de retirer la peau. de la chair nécessite généralement une paire de pinces, et vient avec un risque sérieux de blessure d’une de ces pointes. C’est un travail strictement réservé à ceux qui ont la force et le courage de le tenter; Bien qu’il s’agisse moins de compétences que de pure résolution et de détermination, mon conseil est de laisser le soin aux professionnels et aux nombreuses compétences de votre poissonnier.

Pour ajouter au facteur de peur, le dessous d’un patin ou d’un rayon peut sembler inquiétant à un visage humain. À tel point que, dans la Belgique du XVIe siècle, il devenait pratique de découper le ventre du poisson pour lui donner l’aspect d’un corps ratatiné. Cette carcasse serait alors conservée, vernie et transformée en petit diable marin ou monstre. Ils étaient connus sous le nom de jeune d’Anvers (littéralement, le «jeune d’Anvers»), qui était à son tour anglicisé en «Jenny Hanivers» par des marins britanniques qui les avaient ramenés chez eux. (Si vous n’avez pas encore imagé Google, faites-le maintenant.)

Le sexe sur le fond marin est aussi une affaire assez difficile, dans laquelle le patineur masculin (un peu plus petit que la femelle) serre fermement son élu, souvent par les dents, ainsi que ses féroces claspers. L’accouplement peut durer un certain temps, mais les œufs fécondés n’apparaissent pas avant un mois, lorsque la femelle les dépose tout emballés dans une capsule cornée appelée bourse de la sirène. Ces sacs à main ont un filament à chaque coin qui s’accroche à quelque chose de solide pour empêcher les œufs d’être emportés. Les juvéniles ont environ six mois et une longueur de 10 cm lorsqu’ils éclosent et nagent pour faire face au monde.

Et maintenant, nous devons parler de l’odeur. Veuillez excuser le discours sur le pot, malaysia frozen food mais on ne peut nier le fait qu’ils peuvent avoir une odeur distincte de la dépendance en brique. Les skates stockent de grandes quantités d’urée dans leurs tissus, ce qui les protège du sel de la mer et contrôle leur équilibre osmotique. Quand ils sont attrapés et tués, l’urée commence à couler puis se décompose en produisant de l’ammoniac – avec son parfum très particulier. Ceci est cependant un bonne chose. Le consommateur douteux doit se rappeler que certaines odeurs sont naturelles et indiquent la disparition bienvenue de l’urée. En fait, le rayon et la raie sont préférables lorsqu’ils ne sont pas consommés fraîchement pêchés, car il faut environ 48 heures pour que les modifications chimiques bénéfiques se produisent. Avant cela, la chair peut être dure et sans goût. Cependant, l’odeur et l’ammoniac devraient disparaître rapidement pendant la cuisson et l’on peut déguster une chair charnue, douce, tendre et maigre, facile à manger et à texture légèrement ondulée.

Selon The Oxford Companion to Food, la raie et la raie appartiennent à la famille des Rajidae et leurs noms sont interchangeables. il n’existe aucune base biologique permettant d’utiliser l’un de préférence à l’autre, bien que les gros poissons à long museau soient généralement appelés patins, tandis que les rayons sont plus petits et à tête arrondie.

Le meilleur à manger est censé être le raja clavata, le rayon épineux (décrit dans certaines parties du Royaume-Uni et de l’Irlande simplement sous le nom de raie; il est également connu sous le nom de roker à East Anglia). Autre rayon / skate On trouve dans les eaux européennes Raja montagui, ou rayon tacheté, avec de jolies taches de rousseur sur le dos, et Raja radiata ou rayon étoilé – originaires de régions plus arctiques. En 2009, des recherches ont montré que la raquette commune, Raja batis – identifiée en 1758 – était en réalité de deux espèces distinctes: la raquette à bec flottant, Raja intermedia, et la raquette bleue, Raja flossada. Toutefois, il est difficile de distinguer les variétés sur la plaque du poissonnier, car elles se ressemblent toutes une fois dépouillées et coupées.

Les raie et raie ont tendance à s’asseoir camouflés et enterrés dans le sable au fond de la mer, attendant que leur proie les dépasse. Pour ce faire, ils ont développé une façon de respirer diaboliquement sournoise sans ouvrir la bouche. Ils utilisent un évent sur leur face supérieure, ce qui permet à l’eau de passer par-dessus leurs branchies et de fournir de l’oxygène.

La raie était autrefois nombreuse autour des îles britanniques, mais ses populations se limitent désormais aux lochs de haute mer de l’ouest de l’Écosse et de la côte ouest de l’Irlande. Des décennies de surpêche, notamment par bateau les pêcheurs à la ligne qui les jetteraient morts à la mer après avoir posé avec eux pour des selfies de célébration, les inscrivaient fermement sur la liste des sites menacés Heureusement, les pêcheurs amateurs et professionnels sont maintenant beaucoup plus conscients de l’importance de la conservation de l’espèce et participent aux programmes de marquage. Néanmoins, le conseil du MSC est d’éviter le patinage ordinaire.

Selon l’évaluation actuelle du Conseil de la marine, la raie thornback, capturée au large de Cornwall et du canal de Bristol, est légèrement moins vulnérable. En fonction de l’endroit et du lieu où il se trouve, le rayon tacheté varie entre durable et non durable, et le MSC suggère de toujours acheter à des sources pouvant assurer au consommateur une provenance et une bonne gestion de la pêche.

La raie au beurre noir est l’un des grands plats de poisson classiques, dans lequel le goût acidulé et salé des câpres se marie parfaitement au poisson tendre, rendu succulent avec des fringales de beurre et un bon jus de citron. Filets de patins délicats ou les ailes peuvent également être pochées au vin ou farinées et dorées au beurre. L’écrivaine de cuisine Sophie Grigson suggère une variante délicieuse qui ajoute des épices, notamment des grains de poivre broyés, des graines de coriandre et de l’origan séché à la farine pour enrobage.

De plus, avec sa texture collante et ferme naturellement gélatineuse, il est parfait pour les terrines. Les joues de patins – également appelées «boutons» – sont des pépites découpées dans la section du corps du patin ou du rayon après que les ailes ont été enlevées. Normalement, ils sont jetés, mais ils sont facilement aussi délicieux que les joues de morue ou de lotte.

Oct 21
Un goût de Colombie dans les caraibes
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 10 21st, 2019| icon3Commentaires fermés sur Un goût de Colombie dans les caraibes

Loin des projecteurs, dans une maison coloniale discrète de Carthagène, en Colombie, deux chefs préparent une révolution alors qu’ils enquêtent sur les traditions culinaires et les produits sous-estimés de la côte caraïbe. Entrez dans Celele, lauréat du Miele One Watch Award 2019 pour les 50 meilleurs restaurants d’Amérique latine, parrainé par S.Pellegrino & Acqua Panna Lorsque les chefs Jaime Rodríguez et Sebastián Pinzón se sont rencontrés à Carthagène, ils ont découvert qu’ils avaient quelque chose de surprenant en commun. Tous deux venaient de villes andines montagneuses de Colombie et étaient tous deux intrigués par le désir d’enquêter sur un aspect différent et non découvert de la culture gastronomique de leur pays. Quand ils ont uni leurs forces pour créer Proyecto Caribe Lab, ils n’ont pas pu deviner le succès de cette initiative. Carthagène, ville portuaire animée sur la côte nord de la Colombie, est plus populaire en tant que destination balnéaire qu’en tant que haut lieu de la gastronomie. Mais Rodríguez et Pinzón ont vu dans la ville une passerelle vers la Colombie caribéenne, une région bénie avec un climat tropical, des fruits de mer abondants, de vastes plantations et une riche culture gastronomique – tous encore relativement inconnus. «Nous avons appris que la cuisine de la Colombie caribéenne est un mélange de cultures, avec des influences syro-libanaises, africaines, européennes et indigènes», a déclaré Rodríguez, cofondateur de Proyecto Caribe Lab et chef du restaurant Celele, le restaurant l’initiative. « Nous avons trouvé une cuisine surprenante avec un mélange d’ingrédients intéressants que presque personne ne sait, car on pense souvent que la cuisine colombienne et caribéenne se compose uniquement de poisson frit, de riz à la noix de coco et de plantain frit. » Les deux chefs voulaient aller plus loin dans leurs explorations du territoire. Rodríguez et Pinzón ont rapidement quitté leur travail de cuisinier pour concrétiser ce rêve commun. Proyecto Caribe Lab est donc né d’un simple dîner-spectacle mettant en vedette les meilleurs produits caribéens que les chefs pouvaient se procurer sur le marché de Carthagène.

«Le premier dîner nous a donné De l’argent pour financer un voyage de recherche à La Guajira, dans le désert et la partie nord des Caraïbes », a déclaré Rodríguez. «Ensuite, nous sommes retournés à Carthagène et avons organisé un autre dîner éphémère. Cela nous a permis de nous rendre à Mompox à Bolívar, Les grands Gourmets la savane de la Colombie des Caraïbes. Nous avons fait des recherches là-bas et sommes revenus à Cartagena pour organiser un autre dîner. Nous avions donc l’argent nécessaire pour aller de l’avant chaque jour.  » Pendant deux ans et demi, Rodríguez et Pinzón ont exploré la Colombie caribéenne, cuisiné avec les familles autochtones, recherché et testé des ingrédients, documenté leurs découvertes et préparé pour leurs dîners de plus en plus populaires à Carthagène. Fin 2018, après s’être alliés avec le Centre culinaire basque et le jardin botanique de Carthagène, les chefs ont décidé de doter Proyecto Caribe Lab d’un domicile permanent. Celele, qui est aujourd’hui le lauréat du prix Miele One To Watch 2019 pour les 50 meilleurs restaurants d’Amérique latine, est le résultat de tout ce que les deux chefs colombiens ont ont travaillé vers.

«Le concept de Celele est une cuisine contemporaine basée sur la culture gastronomique et la biodiversité du territoire colombien et caribéen», explique Rodríguez. «En même temps, Proyecto Caribe Lab est devenu une référence en Colombie et au-delà, car les gens ont pris conscience que deux cuisiniers désireux de faire autre chose ont réalisé un projet d’une telle importance.»

Oct 16
Riz arc-en-ciel aux petits lardons et aux noix de cajou
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 10 16th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Riz arc-en-ciel aux petits lardons et aux noix de cajou

Voici une excellente manière d’accommoder son riz de façon originale et savoureuse ! Pour les amateurs de saveurs épicées, il est en outre possible de relever davantage ce plat en ajoutant, en même temps que le poivron, un petit piment rouge ou vert égrainé et taillé en fines lanières. La recette proposée est pour 6 personnes.

Préparation : 20 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients :
270 g de riz à longs grains
2 1/2 cuill. à café d’huile d’arachide
150 g de poitrine demi-sel taillée en petits lardons
2 gousses d’ail hachées, sans le germe
3 oignons nouveaux finement hachés (la tige verte émincée en fines lanières pour le décor)
2 tiges de céleri finement hachées
1 poivron rouge sans les graines taillé en petits morceaux
3 œufs légèrement battus et bien assaisonnés
50 g de noix de cajou grillées
2 cuill. à soupe de xérès sec
2 cuill. à soupe d’huile de sésame
1 cuill. à soupe de gingembre frais râpé
1/4 de cuill. à café de purée de piment
1 cuill. à soupe de sauce soja claire

1. Mettez le riz dans une casserole avec 50 cl d’eau et portez à ébullition. Baissez le feu, cours de cuisine couvrez et faites cuire à feu doux pendant 15 minutes. Retirez du feu et laissez reposer 10 minutes. Étalez le riz sur une plaque, pour le laisser refroidir et le sécher légèrement avant de le faire sauter.
2. Préparez la sauce. Mélangez tous les ingrédients dans un bol et réservez.
3. Faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile dans un grand wok et faites-y dorer les petits lardons 2 ou 3 minutes à feu moyen, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants. Retirez-les avec une écumoire et réservez-les.
4. Ajoutez le reste d’huile, l’ail, les oignons, le céleri et le poivron, puis faites revenir le tout pendant 4 minutes. Sans cesser de remuer, versez lentement les œufs battus et prolongez la cuisson de 2 ou 3 minutes.

5. Ajoutez le riz, la sauce et remettez les lardons dans le wok. Mélangez et réchauffez bien l’ensemble pendant 2 ou 3 minutes. Incorporez les noix de cajou, parsemez le riz du vert des tiges d’oignons nouveaux et servez.

Oct 14
Oeufs à la mimosa
icon1 admin | icon2 Cours de cuisine | icon4 10 14th, 2019| icon3Commentaires fermés sur Oeufs à la mimosa

Placez les œufs dans une grande casserole et remplissez la casserole d’eau froide jusqu’à ce qu’ils soient complètement submergés. Ajoutez le vinaigre et 1 cuillère à café de sel.
Chauffer la casserole à feu moyen-élevé et porter l’eau à ébullition. Retirez la casserole du feu et couvrez-la d’un couvercle. Laisser les œufs dans l’eau chaude pendant 15 minutes.
À la fin de la cuisson des œufs, remplissez un grand bol d’eau glacée.
À l’aide d’une cuillère à égoutter, Echalote retirez les œufs un à un de la poêle. Tapez légèrement chaque oeuf sur le comptoir pour casser la coquille.
Placez chaque œuf dans le bol d’eau glacée pour éviter une cuisson ultérieure. Une fois que les œufs sont complètement refroidis, commencez à les peler à l’eau courante froide.
Trancher soigneusement chaque œuf en deux dans le sens de la longueur. Retirer chaque jaune. Placez les jaunes dans un grand bol.
À l’aide d’une fourchette, écrasez les jaunes avec la mayonnaise. Ajouter la relish, la moutarde, le poivre et le reste du sel; combiner.
Verser le mélange d’œufs dans chaque œuf coupé en deux. Pour diriger le mélange dans les œufs coupés en deux, vous pouvez utiliser un poche à douille jetable ou un sac Ziploc avec un coin coupé.
Garnir chaque œuf d’un filet de paprika. Prendre plaisir!

« Previous Entries